Se lancer en freelance : créer sa micro-entreprise

Pour devenir freelance il est nécessaire de créer une micro-entreprise. Micro-entreprise et auto-entreprise, ce sont deux statuts qui ont fusionné en 2016. Voici quelques conseils et liens utiles pour vous aider à créer votre micro-entreprise et vous lancer en freelance.

Ça y est, vous avez choisi votre spécialité ! Maintenant comment se débrouiller pour lancer son affaire en tant qu’indépendant ? Se lancer en freelance en créant sa micro-entreprise, ça prend 30 minutes et c’est ici.

Se renseigner sur la micro-entreprise avant de se lancer en freelance

Note : les statuts d’auto-entrepreneur et micro-entrepreneur ont fusionné en 2016 pour ne faire qu’un.

Avant toute chose, renseignez-vous sur le domaine de l’auto-entreprise, de la micro-entreprise et du freelance en général. Faîtes une petite recherche sur Le blog du freelance ou sur des sites spécialisés tels que 404works ou divers forums pour vous donner une idée de “comment qu’on fait” ainsi que du pour et du contre sur le statut freelance.

Renseignez-vous aussi sur l’état de votre marché actuel : si votre domaine est blindé de concurrents dans votre coin, faîtes un peu de brainstorming, ou de “réfléchissement” comme dirait l’autre, afin de proposer quelque chose que les autres n’ont pas et qui ferait de vous quelqu’un d’unique à recommander.

Mais ne réfléchissez pas trop !

Cependant ne passez pas des heures et des jours sur tout ça. Trop d’information tue l’information et il faut savoir outrepasser la peur de se lancer.

En développement personnel, ça s’appelle “sortir de sa zone de confort“. Et c’est la meilleure solution : à un moment il faut acter sinon vous ne réaliserez pas votre rêve, et votre compte en banque restera quoiqu’il arrive à 0,00€.

Dernière chose, seul votre avis compte. C’est pour vous que vous faîtes ça, pas pour les autres. Ne remettez pas en cause ce que vous voulez faire car votre famille ou vos copains doutent de vos capacités. En tant que freelance, vous ne risquez pas grand chose puisque vous ne payez rien si vous ne faîtes pas de chiffre d’affaire.

Pas de C.A. = Pas de charges à payer

Auto-entrepreneur.fr

Attention aux dérapages du freelance

Soyez carré dans votre démarche et ne vous amusez pas à faire du black ou des trucs foireux avec vos clients. Il en va de votre crédibilité et vous pourriez avoir de gros ennuis en cas de contrôle si vous ne déclarez pas votre chiffre d’affaire réel encaissé.

De même, pour réussir il est nécessaire de se fixer des heures de travail régulières. Vous êtes libre de les choisir mais soyez quand même disponible pour répondre aux mails ou au téléphone. Un peu de sérieux. Personnellement j’ai choisi 9h00 – 17h30.

De même j’ai un bureau attitré et au calme. Celà me permet de mieux travailler et de répondre aux clients dans le meilleur des environnements possibles.

Si vous n’en n’avez pas, vous pouvez toujours aller dans un espace de co-working ou quelque chose du genre ! Cela vous permettera en plus de voir du monde.

Un espace de co-working.

Pour rappel : le cap de viabilité d’une entreprise est globalement de 3 à 5 ans.

Créer sa micro-entreprise sur net-entreprises.fr

Pour créer votre micro-entreprise, il suffit de se rendre sur le site officiel net-entreprises.fr et de vous inscrire sur le site.

Se lancer en freelance en 30min chrono

C’est assez facile de remplir les champs, et si on lit bien ce qui est écrit, il n’y a aucun soucis. Au pire, quelques recherches sur Internet peuvent vous sauver la vie. Si vraiment ça ne va pas demandez conseil à l’un de vos proches pour vous renseigner.

Ne buguez sur la sélection du domaine

Pour les domaines très spécialisés qui ne se trouvent pas dans la liste des métiers, ne pas hésitez à prendre la catégorie parente de ce domaine : si vous êtes “Analyste de base MongoDB” ou je ne sais quoi, choisissez “Autres métiers informatique”. Ce n’est pas quelque chose de fini dans le temps, cela sert surtout à vous catégoriser globalement. Et comme ça rien ne vous empêche de faire une prestation de création de site Internet par exemple si l’occasion venez à se présenter.

Attention à la localisation de votre entreprise !

Depuis 2015, les auto/micro-entrepreneurs sont soumis à la taxe C.F.E qui doit être réglée chaque année. Le prix varie en fonction de sa localité.

Un impôt selon moi un peu abusif puisque si vous travaillez chez-vous, vous payez à la fois les impôts locaux + les impôts fonciers + la C.F.E. en tant que “bureau”.

Qu’à cela ne tienne, faîtes donc attention à où vous déclarez votre entreprise. Quelques liens pour éclaircir :

Note : Cependant là encore lorsque si vous faites un C.A. de moins de 5000 euros, vous ne payez pas. Et vous êtes exonéré quoi qu’il arrive la première année.

La finalisation de votre statut

À la fin, vous obtiendrez un PDF qui atteste que votre demande de création a bien été prise en compte. À ce moment vous êtes freelance. Félicitations !